Venant de Suisse, nous sommes confrontés à un problème que peu de site et blogs francophones relatent : le problème des assurances maladie! Bien que nous ayons trouvé des informations sur le super site novo-monde.com cela ne sera pas vraiment utile. En effet, nous serons dans une situation différente de celle de Benoît et Fabienne, les deux “animateurs” de ce blog. Si en effet ils sont suisses, ils ont, contrairement à nous, décidé de prendre le statut de Globe trotter qui permet de ne plus avoir l’obligation de conserver son assurance Lamal.

De notre côté donc, nous laisserons nos papiers dans notre commune suisse, nous serons simplement “en grandes vacances”, et donc toujours affiliés à l’assurance maladie suisse obligatoire, et aussi toujours contribuables valaisans.

La situation en terme d’assurance maladie et accidents est donc simple : impossible de profiter d’offres telles que souvent présentées sur les sites de voyage, assurances qui offrent dans un même package la couverture maladie, accident, annulation, bagages, assistance juridique, RC et je ne sais quoi encore pour quelques centaines de francs (Chapka et cie). Bien moins cher que notre assurance Lamal + complémentaires, qui nous coûtent plus de 1’500.- chf par mois pour la famille entière. Nous garderons donc notre pack d’assurances durant le voyage, c’est à nos yeux un prérequis pour pouvoir vivre cette aventure sereinement.  Cette dépense sera en partie balancée par les allocations familiales auxquelles nous aurons droit dès le 1er janvier 2017, allocations pour personnes sans activité lucrative qui sont identiques aux allocations “standard” (275.- / enfant et 375.- dès le 3è, soit pour nous un montant de 925.- / mois. (toutes les infos sur cette allocations sur cette page et auprès de votre caisse de compensation). On aura donc à prévoir dans notre budget la différence (env. 500.- chf x 12 mois = 6’000.-) pour ne pas devoir piocher dans notre budget voyage.

Mis à part l’assurance “santé” qui couvre les frais de maladie et d’accident, divers autre aspects devront être couverts par nos assurances :

  • Responsabilité civile privée
  • Assurance annulation
  • Assurance bagages
  • Assurance vol
  • Eventuellement assistance juridique

En parcourant les divers risques couverts par notre assurance RC privée et bâtiment actuelle, on a pu constater qu’on bénéficiait déjà d’une bonne couverture pour la responsabilité civile privée, les bagages (perte et détérioration), le vol et l’assurance juridique. Une simple adaptation des montants assurés pour garantir de ne pas se retrouver le bec dans l’eau et voilà déjà une bonne partie du boulot des assurances est OK !

Reste à trouver une assurance annulation qui couvre le monde entier pour toute la période entre l’achat des billets et la date de départ pour assurer qu’en cas d’annulation on se fasse rembourser ou qu’on puisse sans frais supplémentaires bouger les dates du voyage. Pour ça on a signé une assurance annulation avec le fameux Livret ETI monde du TCS Suisse, qui reste la solution qui offre le meilleur rapport qualité/prix du pays.

Niveau assurances, on devrait donc être OK.