Pour partir durant une année, il faut savoir comment cela va se passer au travail… C’est en effet une des première question qui se pose, et c’est aussi un point “de non retour” important… On a beau évoquer ce projet en famille, le jour où on évoque cela au travail, ça devient bien plus difficile de renoncer ensuite, de changer d’avis…

On a donc pris notre courage à deux mains, et on est allés voir nos employeurs… Avec des réactions et des résultats différents !

Pour Etienne, le congé sabbatique n’a pas été accepté, Il faudra donc démissionner. Cela permettra de voyager l’esprit totalement libre, et permettra une vraie remise en question, ou du moins une vraie possibilité de réfléchir en profondeur aux 25 années professionnelles restant … Et qui sait, il va peut-être faire du macramé et vendre ses oeuvres à la Ste-Catherine au retour 🙂 …

De son côté, Anne pourra recommencer son travail au retour. C’est super chouette et rassurant pour toute la famille.