Rien que la vérité : les trajets de nuit en avion

Voilà maintenant deux semaines que l’on a fait notre première expérience de vol de nuit en famille… Alors on n’est pas morts, c’est la bonne nouvelle ! Pour le reste, il faut bien avouer, ces vols de nuit… pfiou…. quelle galère !

Alors, ça c’est passé comme ça… Premier vol de Genève à Londres, en fin d’après-midi, assez tranquille. Ensuite, on embarque à Londres pour Johannesburg, à 21h00.
A leur arrivée dans l’avion (bondé…) les enfants sont trop heureux, ils ont chacun un écran rien que pour eux, avec films, jeux, suivi GPS etc… et là faut avouer qu’on a passé pendant quelques minutes pour les kings auprès de nos enfants, limite qu’ils ont cru qu’on leur avait payé la first class pour ce trajet (ben oui quand même c’est pas les écrans délavés qui sortent du plafond 1 siège sur 12). Remerciements chaleureux, ils ont même été assez sages le temps d’un film…

Enfin plutôt le temps d’un demi film, parce que c’est là qu’on a eu droit au fameux ” – Chicken or Beef Sir  ? ” ” – Chicken please…” ” – Oh sorry, only beef, no more chicken”… Le repas… L. (comme toujours, nom connu de la rédaction) n’avait pas faim… Tu m’étonnes, en plein milieu de Star Wars 7… On parlemente, on essaie d’expliquer la fonction Pause du système de vidéo, mais comme avec la tablette c’est une notion qui semble ne pas faire mouche. On menace, on “grosse menace”… Ah cool finalement le film en pause les fonctions vitales reviennent… Il a faim et veut bien plonger dans son plateau repas.

Seul problème, dans les fonctions vitales qu’il a retrouvé, il n’y a pas que la faim, il y a aussi soudain cette INTENABLE envie d’aller visiter les toilettes… Bien entendu, il est côté hublot, bien entendu, les 3 ont le plateau déplié posé devant eux, bref… c’est la mouise ! Avec Anne, on porte les plateaux des trois, on laisse aller au toilettes en portant toujours les plateaux et voilà que pendant qu’il est dans lew WC le chariot de l’hôtesse repasse devant les toilettes pour reprendre les plateaux de tout le monde (donc de ceux qui ont commencé à manger de suite, les normaux quoi). Voilà L. coincé derrière le plateau, qui avance bien entendu ” à mini pas de fourmi – retour au poulailler…”. C’est à ce moment que A. (nom connu… etc etc etc….) a aussi super besoin, et il saute dans le couloir (vu qu’on tient toujours ses plateaux…). Donc pour ceux qui ont pas suivi la situation est la suivante : les toilettes ne sont QUE devant nous. Entre nous et les toilettes se trouve le chariot qui reprend les plateaux repas et donc qui rend le passage impossible. Et de chaque côté du chariot il y a A et L qui chacun veulent passer mais dans un sens opposé… Ah, et on ne les oublie pas, il y a aussi toujours les parents qui ont 28 plateaux repas sur les bras… GE – NI – AL ! C’est là que A. a réussi à faire ses yeux de Chat Potté et à faire faire un “retour au poulailler” au chariot, qui a reculé toute l’allée pour laisser se croiser les enfants. L. revient en place, mais c’est maintenant A. qui est bloqué derrière le chariot, qui entre temps a repris sa place. Bref, là pas d’autre solution que d’attendre, avec un peu de patience tout est rentré dans l’ordre.

Re-Star-Wars 7 (qui est en passant super long… c’est important pour l’histoire…), et là, quand tout l’avion était plongé dans le noir sauf 1 seul écran sur lequel on voyait une immonde créature (” Mais non c’est la femme à Chubaka…!) on réexplique le principe du bouton Pause, re-menace, bref, là on est OK pour que tout le monde dorme, ou au moins essaie..

M. a caillé de suite, c’est génial. Mais à une place couloir, elle bloque donc un adulte. Adulte qui décide de baisser son siège (ah Christian je sais ça fait rêver) des 15°, ces 15° qu’un ingénieur à un jour décrété comme suffisant pour être dans une position confortable pour dormir, ce mec entre nous était totalement marteau…bref, on baisse le dossier, cri de derrière, pas de bol, un vieux monsieur d’au moins 1.95m est coincé, le dossier lui a bloqué les genoux. Il le fait savoir à grand coup de secouage de siège et de phrases dites bien fortes… cool, M est réveillée, les voisins aussi, et le dossier est à nouveau droit et à l’équerre…

passengers-airplane

De leur côté, les garçons ont été malins : un couché aux pieds, l’autre sur 2 sièges. Ils dorment une bonne heure… L’adulte qui est à leur côté aussi, depuis moins longtemps, mais ça dort  !

Puis l’avion commence à secouer…

Puis les logos “attacher les ceintures” s’allument, et le bal des hôtesses et stewarts  qui passent partout contrôler commence. L’adulte est réveillé pour faire respecter la consigne : les 2 enfants doivent être assis et attachés…

C’est sadique, hein…

Non seulement l’adulte se fait réveiller, mais en plus il faut qu’il réveille les 2 (monstres) enfants qui dorment enfin ! 2 minutes de secouage intensif ne suffisent pas à réveiller celui qui dort par terre, le stewart revient et redemande de faire respecter la consigne. Oulà, il nous cherche ?.. Après 5 minutes, tout le monde est assis et verrouillé. Et là, c’est long… très long… si long que l’adulte se rendort… et que A repart se cacher par terre bien à plat.

Re-stewart… qui re-réveille l’adulte ! Oulà, vraiment c’est pas notre jour… ou notre nuit  ! C’est à partir de ce moment là qu’on a dit aux enfants qu’ils pouvaient faire le ce qu’ils voulaient, écrans, bruit, etc… non mais…

Finalement, on somnole encore un moment, on regarde un bout de film, bref, on passe le temps, puis vient le matin.

Petit déjeuner pas bon (on ne sait pas ce que c’était mais c’était issu d’une autre culture culinaire que celle à laquelle on est habitués), re-film, atterrissage et  2 heure de queue avec 3 sauvages totalement sur mars, fatigués, qui sautent dans la file d’attente de la douane.

Comme avec le vol de nuit, on est arrivés tôt le matin à JBurg, on a trouvé notre hotel, et … on a fait 3 heures de sieste… avant d’aller au lit pour la nuit !

Autant dire qu’on attend pas avec une grande impatience notre prochain vol de nuit.

Ah, vous vouliez la vérité, rien que la vérité… 🙂 !

12 Comments

  • Christophe dit :

    Très drôle, c est du vécu, je me vois quelques années an arrière….
    En général apręs avoir retiré le papier d alu, on avait une partie du repas sur les genoux.
    Super que tout aille bien

  • Nath dit :

    Ahaaaaahaha ! tellement vrai quand on flight à l’arrière :). Juste génial tous ces posts !

  • Alex dit :

    Les joies de l’avion avec les enfants

  • Sonia dit :

    Du vécu le chicken or beef ? Sorry only beef surtout quand on voyage avec des enfants depuis c est sandwichs à l emporter !!!!

  • Olivier Pfyffer dit :

    Ça c’est pas Rien que le Vérité, c’est plutôt le scénario d’un sketch

  • Stef dit :

    Me réjouis trop de notre vol de nuit en octobre 😉

  • Sophie dit :

    Hihih le vol de nuit, c’est la baaase! uniquement avec décalage horaire. Genre… LA-Londres.. sinon c’est de l’arnaque! Courage … et… j’ai bien ri!

  • J’ai bien ri a tes evocations… Ce qui serait interessant, c’est que tu reecrives le meme recit, mais pour votre dernier vol de nuit…
    … Parce que chez nous, avec le temps, le concept de discipline dans l avion a nettement evolue 😉
    Aujourd hui, les enfants mangent ce qu ils veulent, quand ils veulent (on trouve des snacks tout le temps), regardent l’ecran de l’avion ou l’Ipad autant qu’il leur plait et dorment s’ils en ont envie, du moment qu’ils ne derangent pas les autres voyageurs. En contre partie, ils doivent rester attaches et ne pas bouger de leur siege. En cas de perturbations, maintenant, c’est meme plutot eux qui rappellent aux parents qu’il faut s’attacher 😉 … Quant aux passages au toilettes, nous connaissons aussi ce genre de contre-temps (mais je crois que je suis pire que les enfants, a ce jeu…)
    Bon voyage en tout cas! C’est un plaisir de vous lire, etape par etape 🙂

  • Naoux Valérie dit :

    MDR à vous lire!! au moins vous aviez des films à voir et à faire voir aux “monstres”… sur notre vol de nuit pour la Thailande, les écrans vidéos ne fonctionnaient pas du tout… du coup pas de film, niente!! C’est long … je signale au passage que l’avion était un avion de notre chère et belle compagnie nationale…. :-0 !! Tout de bon pour la suite….. Ha, et profitez des vols internes quand vous serez en Thailand/Laos/Cambodge… car là, c’est vraiment la classe (bonne nourriture, superbes hôtesses – ça c’est pour les messieurs – et très bon accueil) .. Pleins de pensées positives à vous 5!

  • Micheline GOsselin dit :

    J’ai ri à la lecture de ce post, je suis adulte et déteste les vols de nuit, obligatoires pour nous si on veut aller autre part qu’au Canada ou E.U !!!!. C’est loooooong !!!!.
    Merci pour ce récit très drôle et criant de vérité. J’ai hâte de lire le prochain.

  • Je suis franchement morte de rire ! C’est comme si j’y était .bravo tu peut écrier un livre !
    Bisous à vous 5

  • devanthery dit :

    Hi hi hi trop drôle tes récits tu devrais vraiment écrire un bouquin en rentrant suis sure que tu feras le best seller de l’année ………… Bon we ici gd beau soleil ça change viva la playa et viva le vendredi soir semaine terminée youpeeeeeeeeeee tu vois on se contente de peu ici lol bizzz1

Leave a Reply