On a visité… l’hôpital de Phuket

Et voilà, cela devait bien arriver depuis le temps qu’on est en voyage… (remarquez, une seule visite médicale pour 5 en six mois de voyage c’est un bon ratio non ?) Ce sont deux angines à streptocoques qui ont nécessité un petit tour chez le docteur. C’est Louis qui a commencé, avec une forte fièvre et mal au cou, puis Arno a suivi.

Au bout du 4e jour de maladie, Anne a décidé qu’il était temps d’aller voir un médecin pour confirmer le diagnostic des streptocoques qu’elle suspectait déjà…

Et bingo, le médecin a confirmé tout cela et nous a donné des ordonnances pour les traitements antibiotiques.

Ici c’est la sortie de l’hôpital, avec les antibios miraculeux dans un petit sachet…

Il a en effet suffi de deux comprimés pour que les deux lustigs retrouvent toute leur frite!

Vous pourrez remarquer que l’hôpital ressemble presque à un gros hôtel, tout vitré et avec réception en marbre au sol… Dire qu’on s’imagine toujours arriver dans des hôpitaux pourris dès que l’on part de chez nous, là c’est plutôt le contraire.

(10 commentaires)

  1. Bon rétablissement aux petits aventuriers. C’est vrai qu’on ne pense pas forcément que cela peut arriver dans ce climat. Nous cette semaine.on gère la varicelle avec nos cocos, bien content que cela arrive maintenant avant notre départ, prévu dans…6 mois…ça s’approche tranquillement..

  2. Voilà ce qui est tant redouter par nous parents!!!! À savoir que pour nous tous les voyages qu’on a fait en famille on toujours et je dis bien toujours été agrémentés par une visite des hôpitaux et je dois dire qu’on s’imagine qu’il n’y a pas mieux qu’en suisse et bien on apprend au fur à mesure que c’est pas le cas! Et puis les parents deviennent expert après quelques années de pratique!!!! Mais bon quand on a de la fièvre en Asie ou Afrique…c’est pas pareil! Bonne continuation la famille pour nous aussi ça se rapproche!!!!

    1. On a eu à soigner deux ou trois petites combines, mais c’est comme à la maison, pas besoin d’aller chez le docteur pour autant. Là par contre on devait de toute manière voir un doc pour l’ordonnance, on y est donc allés. Bonne préparation Nadia.

  3. Bon ben ils ont l’air pas mal ces hôpitaux asiatiques… Mais est-ce que vous n’aviez pas les bon antibiotiques dans votre “petite” pharmacie de voyage? Me semblait que vous étiez plutôt blindés côté médocs 😉
    Pour la petite histoire j’ai débarqué avec votre liste chez le pédiatre pour obtenir les différentes ordonnances nécessaires, et quand il a vu la liste longue comme le bras il m’a demandé si on prévoyait d’être tout le temps malade pendant le voyage 🙂

    1. oui c’était le top… On avait en effet ce qu’il fallait, mais pour un seul enfant et là c’était gros comme le nez au milieu de la figure que les deux garçons en auraient besoin, et on se méfiait pour Mathilde. On a donc préféré aller contrôler et du coup on a gardé nos antibios, on a utilisé ceux prescrits par le toubib là-bas. Pour la trousse de médics, on n’en a pas utilisé trop, mais c’est quand même top de pouvoir parer à une fièvre, un mal de cou, d’oreilles, de bide ou à une autre broutille sans devoir toujours courir après une pharmacie, voire un docteur si l’ordonnance est nécessaire. Et c’est aussi assez rassurant d’utiliser les médocs dont tu as l’habitude et que tu utilises d’hab… A refaire, on repartirait avec la même chose !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.