Cuba, pour nous, c’était en taxi

By 31 juillet 2017Cuba

Eh non, ce n’est pas qu’on s’embourgeoise, mais quand on a vu les prix des devis pour louer une voiture sur l’île gloups on s’est dit qu’on bougerait en bus. Et comme en Asie, vu qu’on est cinq, il revient plus cher d’acheter cinq billets de bus que de réserver un taxi.

Nous avons donc pu expérimenter plusieurs sortes de taxis, sur plusieurs trajets… Petit résumé :

Pour aller de La Havane à Vinales, nous avons réservé un taxi privé, un vieux Chevrolet 1952 un peu péclotant, avec un moteur de Mitsubishi. C’était notre première expérience en vieille bagnole US, tout le monde a adoré!

A Vinales, on a utilisé une Lada 1600, qui a refusé de redémarrer (on a du la pousser…) mais elle nous a emmenés où on voulait, à la cueva del Indio.

De Vinales à Playa Larga, nous avions aussi réservé un taxi privé. Une vieille et énorme voiture noire arrive, on est tout contents parce qu’on aura certainement plus de place que pour notre premier trajet, il y a deux banquettes à l’arrière et une grande banquette à l’avant.

Mais bien vite, le conducteur nous fait comprendre que c’est en fait un taxi collectif et qu’on ne sera pas seuls pour le trajet. On file vers d’autres casas et on se retrouve finalement à 12 dans la voiture, qui est en assez mauvais état, la porte s’est d’ailleurs déverrouillée à plusieurs reprises sans qu’on ne touche à quoi que ce soit ! Gloups !!! Et en plus, il fait hyper chaud!

A mi-chemin, vers la Havane, nous nous arrêtons à un point de rencontre où nous devons changer de taxi. Nous aurons un beau taxi orange, avec des dessins de flammes pour les trois heures qui restent. On sera à nouveau 12 dans la bestiole, dans une chaleur étouffante…

Traumatisés par les 5h30 de taxi collectif, nous décidons pour aller de Playa Larga à Trinidad d’augmenter un poil le budget et de se payer un taxi privé. Un magnifique Chevrolet 1952 dans lequel est montée une mécanique de Kia nous emmènera donc à la plage de la Boca, près de Trinidad. Il est spacieux, les sièges sont nickel, les portes ferment, bref, c’est le top de ce qu’on a eu jusqu’à présent.

Nous sommes allés à Trinidad, depuis la plage de la Boca, en voiture soviétique bleue (Moskovitch), toute une expérience ! Elle nous a fait penser à notre vieille Fiat 126 !!

Pour rentrer de notre visite à Trinidad, nous avons opté pour une belle et vieille Chevrolet 1950, qui était belle de loin mais loin d’être belle une fois dedans !

Totalement pourrie, avançant à la vitesse du pas, tremblotante de partout, c’est certainement la voiture la plus dégradée que nous ayons prise durant notre séjour à Cuba!

De Trinidad à Matanzas, nous avons opté pour une voiture « moderne », une peugeot 405 qui offrait la clim !! Rouge et break, elle nous a conduits comme une fleur à destination !

Pour aller de Matanzas à Varadero, un taxi nous coûtait 40 dollars. Un peu cher à notre goût, nous avons opté malgré les protestations de certains pour le bus local. Toute une aventure! D’abord il faut aller changer de l’argent cubain pour touristes (les CUC) en monnaie locale (les CUP), ce qui prend presque une heure de file dans un petit guichet tout pourri. Ensuite on va à l’arrêt de bus et on demande à tous les bus s’ils sont d’accord de nous embarquer pour Varadero. Il y en a un qui accepte, on monte; on est tout serrés, il fait chaud, et on a aucune idée d’où on va! Quelle aventure! Les enfants ne sont pas très contents, mais Etienne est enchanté! On vient de payer 10 CUC, soit 2fr50 pour le trajet. 

A Varadero, le bus nous débarque on ne sait où… Nous continuons notre chemin en Coco Taxi! Véritable symbole de Cuba : il s’agit d’un scotter avec un gros carénage rond et jaune que l’on croise dans toutes les villes touristiques du pays. On a pu y monter tous (c’était la condition pour qu’on y aille, même si la chauffeuse craignait un peu la police): c’était trop rigolo!

Le retour de Varadero, sous la pluie, ne s’est pas fait en camion local (on en a cherché, en vain, c’est presque le seul moyen de transport local qui nous manquait), mais en Mercury rouge de 1954 ! Elle nous a tous surpris avec son unique essuie-glace qui tapait à chaque aller-retour sur la carrosserie !

Pour rentrer à la Havane, c’est en Kia que nous avons fait le trajet, conduits par un cubain qui avait aussi …. le passeport suisse et qui parlait français! En effet, José avait été marié à une Suissesse et avait vécu au Mont-sur-Lausanne pendant près de 15 ans. De retour à Cuba, il est maintenant chauffeur de taxi. C’était un trajet très instructif et intéressant, qui plus est dans une voiture confortable, que demander de mieux ? En plus, on a eu droit à un arrêt “joli point de vue et pina colada”!

Mais ce n’était pas notre dernier trajet en taxi! Nous avons en effet craqué pour une vieille Buick rose, cabriolet, pour traverser la Havane en direction de notre casa après une visite de la vieille ville. Moment de frime absolue, on a adoré glisser sous le soleil cubain, les cheveux au vent (même s’il faut bien avouer que l’état du véhicule quand on y regardait de près faisait peur ainsi que les bruits qu’il faisait !!!)

Au final, et si on est arrivés à la conclusion que la location de voiture n’était pas possible et qu’il faudrait utiliser les taxis un peu à contre cœur, nous avons à chaque fois fait des expériences sympa et mémorables. Donc, on peut dire que c’était finalement un mal pour un bien !! Et qu’est ce qu’on a rigolé!

4 Comments

  • Nadia dit :

    Elles sont magnifiques ces bagnoooles!!!!! Que de belles couleurs!!!!

  • devanthery dit :

    superbe couleur la caisse….

  • Coralie dit :

    Bonjour,
    Je souhaiterais également utiliser les taxis pour visiter cuba.
    Pourriez-vous me dire les prix que vous avez payé pour chaque étapes ?

    • les Pfyffer dit :

      Aéroport vers la Havane 25 usd (taxi privé)
      La Havane vers Trinidad (taxi privé) 85 usd
      Vinales vers playa larga 105usf (taxi privé)
      Playa Larga vers Trinidad la Bocca 90 usd (taxi privé)
      Trinidad la Bocca vers Matanzas 100 usd (taxi privé avec clim)
      Matanzas vers la Havane 60 usd (taxi privé)

      Voilà ce que j’avais noté comme dépenses. Tout en taxi privé donc sauf l’étape pour aller de vinales à Playa Larga. Cette dernière étape a été faite en collectivo, une sacrée expérience…

Leave a Reply