Le charmant village de Ban Prasat

By 24 décembre 2016Thaïlande

Ce sont les trouvailles archéologiques qui nous ont amenés dans ce petit village. Le site a en effet livré trois zones funéraires avec des sépultures de différentes périodes, qui témoignent d’une occupation dès le 10e s. av. J.-C. . Les inhumations sont le plus souvent accompagnées d’offrandes: vases, bijoux, et rares armes. C’était intéressant à voir et nous avons surtout pu discuter avec les enfants du principe de la stratigraphie (pourquoi il y a plusieurs couches de terre qui recouvrent les vestiges jusqu’à la couche sur laquelle nous marchons aujourd’hui). Nous avons aussi visité le petit musée, qui présente les différentes trouvailles des tombes mises au jour.

Les villageois sont très fiers de leurs vestiges archéologiques et ils en ont même fait leur sigle pour la promotion du logement chez l’habitant. Il y a en effet des dizaines de possibilités pour dormir chez l’habitant (“homestay”) dans le village. Nous étions curieux de tester ça, alors nous dormirons là pour une nuit.

Ensuite, nous nous sommes simplement promenés dans le village. On y a rencontré une femme travaillant le riz.

et on a pu voir certains villageois qui font sécher le riz  sur une bâche, à même la route (pour le plus grans bonheur des gallinacées du village…)

Il y avait de magnifiques maisons dans le village !

Et comme toujours, au-dessus de la plaque de présentation du village, un portrait du roi défunt. 

Partout, de l’authentique, des bouts de quotidien… Vraiment génial ! 

Nous avons fait une belle ballade dans le village et sommes revenus en direction de notre homestay en fin d’après-midi.

En route, on a encore croisé le marché qui se tient tous les vendredis… et devinez quel jour on était ??? Vendredi !!! 

Les enfants ont trouvé leur bonheur, il  avait un château gonflable… 

Dans le registre des spécialités locales, on a découvert les petits beignets à la noix de coco, faits dans une sorte de machine à muffins,

Ou encore des brochettes et des sandwiches

Finalement, on a rencontré une dame qui parlait un peu d’anglais, peut-être la seule du village ??? C’était une dame du village qui était mariée à un Néerlandais… Elle nous a fait découvrir le riz gluant (c’est à dire collant…) cuit avec du lait de coco et des pois noirs dans du bambou. Une fois cuit, on dépiaute le bambou et on mange le riz directement avec les doigts… une spécialité locale à tomber tellement c’est bon !  

 

2 Comments

  • Gaelle dit :

    Ah oui, la fameuse stratigraphie… essentielle pour l’éducation des enfants (surtout des enfants d’archéologues). C’est dans le cycle 2 du PER je crois…

    On essaiera de faire du riz gluant quand vous reviendrez si vous voulez !

Leave a Reply