Au motu

En Suisse, quand on veut aller faire un pique-nique le dimanche, on va à Planige, en montagne, au bord du lac ou encore sur les berges du Rhône. Ici, à Raiatea, on file au motu (à prononcer “motou”). Le motu, c’est un îlot qui se forme dans le lagon, à proximité des passes qui charrient du sable, et avec le temps le sable se dépose et forme une île sur laquelle se développe de la végétation, cocotiers et herbes. Voilà, c’est un motu. En résumé, c’est un îlot avec de la végétation à l’intérieur du lagon…

Alex et Nath nous ont proposé de passer un dimanche sur le motu, ce qu’on s’est empressé d’accepter ! On embarque sur leur bateau…

et en quelques minutes on arrive à l’îlot. C’est paradisiaque, vraiment.

La plage, les cocotiers, aucune construction ni habitants (à part les moustiques)…

On fait un feu avec les bois flottés et les branches de cocotiers que l’on trouve sur l’îlot. La fumée éloigne les moustiques et les mouchettes, et on aura notre four prêt pour la cuisson du plat de résistance.

Comme le soleil tape bien fort, on s’installe à l’ombre, à quelques mètres de l’eau.

Le feu, avec des boules vertes posées à même les braises : il s’agit des urus, les fruits de l’arbre à pain. Ils se cuisent au four ou directement sur les braises. Une belle demie-heure à tourner les fruits dans la braise, et c’est prêt.

Justement, une demie-heure à attendre, c’est l’occasion de se rafraîchir (quoique…) dans l’eau du lagon, transparente et pleine de coraux et de poissons multicolores.

Etienne s’essaie au SUP, avec un résultat quelque peu… mitigé !

Et les enfants transforment le bateau en tremplin de plongeon ! Trop la classe !!

Les urus cuisent bien tranquillement…

Quand ils sont noirs partout c’est prêt !

Voilà le fruit bien cuit. Ici, en Polynésie, on le mange mélangé à du corned beef réchauffé aussi dans les braises ! Si ce mélange nous laisse perplexe au début, on est surpris et conquis par la recette (qu’on refera à notre bungalow d’ailleurs !!). Une fois la couche noire enlevée, on découvre un fruit qui ressemble à de la patate en terme de consistance, mais qui a un goût plus sucré, et qui bourre bien ! Un uru et deux boîtes de corned beef sont suffisants pour les deux familles.

Et voilà tout le monde en plein repas ! On a adoré !

La journée a été magnifique ! Baignades avant le repas, pendant que ça cuit, et après le repas, c’est vraiment un magnifique endroit pour passer la journée ! Des copains, du soleil, de la brise, de l’ombre, des cocotiers, du sable, et à manger, de nouveau un morceau de paradis ! Merci les amis de nous avoir fait découvrir cela !

(9 commentaires)

  1. même pas pêché et fais grillé du poisson non mais alors c quoi ces robinson Crusoé ??? 🙂

  2. Etienne du devrait mettre un tshirt le soleil a fait fondre ta plaque de chocolat. Il me semble que le bateau penche dangereusement sur la gauche non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.