Récapitulatif : le Costa Rica

By 14 juin 2017Costa Rica

Voici un récapitulatif précis de ce que nous avons fait durant les deux semaines passées au Costa Rica :

Le drapeau du Costa Rica

Nous nous sommes arrêtés dans les villes et hébergements suivants :

  • Du 13 au 20 mai 2017 : Casa Margarita (2 bungalows) à Playa del Coco (2 sympas petits bungalows avec 1 living room/cuisine, 1 chambre et 1 sdb) : 50 US$/nuit pour les 2 bungalows
  • 21 mai 2017 : Nuit au Corozalito AirBnB (grand appartement), Corozalito – (2 grandes chambres, 1 sdb et 1 cuisine, piscine, visite des tortues le soir) – 103 US$
  • 22 au 24 mai 2017 : Pineapple House (maison airBnB) – grande maison à proximité de La Fortuna : 41 US$ / jour
  • 25 mai 2017 : Pension Piuri (airBnB) – Rio Celeste (énorme chambre avec 4 grands lits et sdb, petit-déjeuner inclus, baignade dans la rivière) – 65 US$

Et sur une carte, cela donne ça :

Cet itinéraire a été exécuté à l’aide du site Le planificateur de voyages

Premier pays à nous accueillir après notre départ des lagons polynésiens, le Costa Rica ne partait pas vraiment gagnant ! Et pourtant, il faut bien avouer que nous sommes tous tombés sous le charme de ce morceau de pays plein de verdure, d’animaux et de nature. Nous avons eu la chance de rencontrer Barbara, à la Casa Margarita, qui a pu organiser au mieux notre arrivée (logement et cours d’espagnol, merci encore) et chez qui nous avons passé une magnifique semaine d’acclimatation.

La location d’un véhicule nous a permis de visiter les belles plages de la côte pacifique, puis de faire un circuit dans le nord du pays. Nous avons pu découvrir la péninsule de Nicoya, vraiment authentique et qui nous a permis de voir des gens très sympathiques et de nombreux animaux. Puis c’est la région de La Fortuna et son volcan Arenal qui nous ont ravis : paysages magnifiques, jungle épaisse et tapis végétal impressionnant, oiseaux exotiques, cascades et sources chaudes nous en ont mis plein la vue. Pour terminer, nous sommes remontés en direction du Nicaragua et avons fait un dernier arrêt à proximité du Rio Celeste, la rivière à l’eau bleue turquoise, magique…

Nous avons au cours de toutes ces étapes fait de belles rencontres, avec des gens très sympas et au caractère un peu similaire à ce que l’on peut trouver en Suisse : un peu de retenue, voire une certaine froideur au premier contact, mais chaleureux une fois le contact établi. Ajoutez à cela un pays relativement bien organisé et sans problème d’insécurité (en tout cas nous ne l’avons pas ressentie même si nous étions très prudents), on comprend pourquoi on l’appelle “la Suisse de l’Amérique Centrale”.

Il est à noter qu’au Costa Rica, les activités proposées sont nombreuses (zip lines, visites de refuges d’animaux, plongée, surf, pêche, …) mais que ces activités sont horriblement chères ! La moindre sortie accompagnée en snorkeling coûte la bagatelle de 45US$ par personne, à 5 faites le compte ! Les entrées dans les parcs nationaux approchent les 15 US$ / personne, bref, et on arrive parfois à plus de 100 US$ / pers pour des activités telles que la plongée ou la pêche. C’est cher, et tout est cher… On trouve toutefois quelques bons plans en fouillant sur le net, des activités gratuites ou presque, et qui permettent de s’amuser et de profiter de la nature de ce beau pays.

 

Petit récapitulatif de ce qu’on a aimé et de ce qu’on a moins aimé lors de la visite de ce pays :

On a aimé

  • les animaux: iguanes, singes hurleurs, toucans et colibris, ainsi que la tortue qui pondait ses œufs.
  • le centre de sauvetage pour animaux: les enfants ont adoré préparer à manger pour les animaux puis aller les nourrir.
  • le cours d’espagnol et notre rencontre avec Maribel.
  • le “gallo pinto”: du riz mélangé à des haricots rouges! Au petit-déjeuner il est servi accompagné d’œufs, de bananes plantain et de viande à choix.
  • le “casados”, qui signifie “homme marié”, un plat typique fait de riz, de haricots noirs, de banane plantain, d’une salade et de tortilla. On peut y inclure de la viande ou du poisson à choix. Trop bon!
  • voir des volcans! En Nouvelle-Zélande, nous n’avions vu qu’un seul volcan qui était resté caché dans un énorme nuage… Là on a enfin pu voir un vrai volcan tout entier! Majestueux.
  • les endroits qu’on a aimés: la cascade Llanos de Cortes, la playa Conchal et ses coquillages, la rivière d’eau chaude au pied du volcan Arenal, et le Rio Celeste d’un bleu si pur.
  • les conseils très précieux de Dany et Adriana, en Suisse avant notre départ, pour préparer notre séjour dans ce beau pays: encore un immense merci à eux!

On n’a pas aimé

  • les moustiques devant la Casa Margarita
  • Arno qui s’est explosé un orteil en jouant avec un fusil-jouet qui traînait dans notre airBnB Pineapple House; une pièce en bois sur laquelle avait été fixé un tuyau d’acier. Malheureusement le tuyau a coulissé quand Arno a levé le fusil et lui a écrabouillé un orteil. Le résultat n’était pas joli joli… Après son panari en Polynésie et cet écrabouillage, nous avons donné comme challenge à Arno de tenter de rentrer en Suisse avec ses dix orteils…
  • le passage de la douane Costa-Rica – Nicaragua. L’ambiance n’était ni dangereuse, ni agressive, mais nous étions stressés et il y avait plein d’étapes successives à passer sans que l’on comprennent vraiment tout.
  • les routes non goudronnées quand il pleut des cordes.
  • le prix des activités en général, surtout près de La Fortuna.

2 Comments

  • Sarah dit :

    Je voulais dire c’est cher dis donc ben ça vous change pas de la Suisse mais tellement beau d’après vos magnifiques photos bonne suite les baroudeurs nous toujours sous les néons lol……………..

    • les Pfyffer dit :

      Depuis le temps on avait perdu l’habitude des prix de la Suisse… Et surtout en Suisse on bosse… ($$$) hum hum 😉 Courage pou les néons

Leave a Reply