Nos premières pyramides précolombiennes!

By 30 juin 2017Mexique

Nous partons aujourd’hui en expédition pour Teotihuacan, un site archéologique important de la vallée de Mexico, occupé du 2e siècle av. J.-C. au 7e siècle ap. J.-C. A son apogée, la cité de Teotihuacan était la plus grande de toute l’Amérique précolombienne. Aujourd’hui, on y visite principalement deux grandes pyramides, des temples et des palais plus petits, ainsi qu’une grande rue qui relie presque tous ces bâtiments et qui s’appelle “l’allée des Morts”.

On avait lu sur internet qu’il fallait y aller tôt, pour pouvoir profiter du site sans trop de touristes et surtout sans trop de chaleur! Nous voilà à 8h devant le parc de l’entrée, après une heure de voiture.  Nous avons quand même les petits coupe-vent car il fait frisquet de bon matin… Nous entrons sur le site et marchons directement vers la pyramide la plus grande: celle du Soleil.

 

On marche un petit bout et nous arrivons devant cette majestueuse pyramide. C est incroyable comme c’est beau et comme c’est grand (65m de haut pour 225m de côté)! Et ce qui est très chouette, c’est que nous sommes tout seuls pour en profiter!

Alors on commence l’ascension: une marche après l’autre, hop on monte les genoux…

Une fois en haut, le spectacle est magnifique! On voit la pyramide de la Lune, ainsi que l’allée des Morts avec tous ses palais et temples.

 

Comme nous sommes toujours presque tout seuls (avec une autre touriste et un chien tout pouilleux), on en profite pour prendre la pose!

On tente même la pose de l’adoration au soleil par toute la famille…

Puis on continue la séance photos…

Après avoir bien profité, nous redescendons, en faisant bien attention car c’est raide, et les marches ne sont pas toutes de la même taille! Nous marchons ensuite vers la pyramide de la Lune, qui est plus petite (46m de hauteur). Là nous sommes directement sur l’allée des Morts; mais nous ne pouvons plus passer car des géophysiciens sont en train de faire une prospection électrique devant la pyramide (pour faire simple, ils placent des électrodes sur l’allée, puis font passer de l’électricité entre ces électrodes pour tester la résistance de ce qu’il y a sous terre. Cela permet d’émettre des hypothèses sur la structure du sous-sol). On s’arrête bien sûr et on leur demande ce qu’ils font; un professeur très gentil nous explique qu’ils sont en train de prospecter toute l’allée des Morts pour trouver un tunnel dont les archéologues suspectent l’existence. Les enfants se lancent dans un flots de questions, qu’on aura bien de la peine à endiguer!

Nous contournons les géophysiciens et nous montons sur la pyramide de la Lune (mince, on ne peut pas monter tout en haut sur celle-là). Et de là-haut, on voit très bien la pyramide du Soleil, qu’on ne résiste pas à photographier encore une fois!

Il commence à faire très chaud. On boit des litres d’eau, et tout le monde se met en shorts (trop bien ces pantalons à deux étages!). On profite un moment de la vue magnifique, puis on redescend pour se balader dans les bâtiments que nous n’avons pas encore vus.

Anne et les enfants se perdront même dans les méandres des ruines. Les enfants vont profiter pour faire un petit cache-cache dans les coins. Pendant ce temps, Étienne attend un peu plus loin, la tête sous un Lonely  Planet duquel émanent de curieux ronflements…

Nous partons visiter le musée du site, qui présente de magnifiques collections. On a faim et on ne trouve pas de cafétéria, juste deux distributeurs: ce sera chips, madeleines et mini-cakes à l’abricot, avec bouteilles d’eau fraîche comme repas de midi!

Puis nous sortons du site. En chemin, plein de petits vendeurs ambulants ont installé des stands de babioles, et tous nous proposent des statuettes, des pendentifs, des nappes, des hamacs, etc. Mais surtout, le grand hit du moment c’est un petit sifflet en forme d’animal: l’oiseau fait le bruit de l’oiseau, le jaguar fait le bruit du jaguar. D’ailleurs ce bruit du jaguar est assez fort et agressif, du coup c’est très énervant de l’entendre partout et tout le temps durant la visite car il fait sursauter tout le monde à chaque fois! On a bien rigolé quand même.

Nous sommes bien contents d’être allés visiter ces pyramides tôt le matin car nous y avons été presque seuls et nous avons vraiment bien pu profiter.

Sur le parking en partant, nous voyons quatre drôles d’acrobates en costume au sommet d’un poteau. Ils semblent s’enrouler les pieds dans des cordes, puis soudainement ils se jettent tous en arrière dans le vide et se mettent à tourner tout en déroulant leur corde jusqu’à ce qu’ils touchent le sol. Tout cela au son d’une flûte jouée par un cinquième comparse au sol.

C’est impressionnant! Ce sont en fait des Voladores. A l’origine c’était un rituel qui comprenait une danse, puis l’escalade du poteau, et ensuite le “vol” jusqu’au sol. Ce rituel aurait été créé par les civilisations préhispaniques pour mettre fin à une grave sécheresse, en apaisant les dieux. Aujourd’hui, il ne reste que le folklore pour touristes, mais quand même, cela reste un joli spectacle!

Nous rentrons à Mexico City tout contents de notre visite! Nous nous ruons sur les tortas (sandwichs) du boui-boui d’en face de notre airBnB, et nous passons le reste de l’après-midi tranquilles, les enfants à jouer, les parents à organiser la suite du voyage.

3 Comments

  • Anne-Sylvie dit :

    Ça c’est mieux passer qu’aux temples d’Ankgor on dirait! Tant mieux!
    Ça fait un peu Tintin et le temple du Soleil!

  • Daniel dit :

    waw .. voilà l’une des merveilles du monde que je visiterai avant de passer de l’autre côté 🙂

  • Vanessa dit :

    On se souvient très bien de ces pyramides, c’était vraiment impressionnant! On a dû faire à peu près le même itinéraire que vous, ce sera l’occasion de se souvenir des différents lieux visités à travers vos articles

Leave a Reply