La trop belle plage de San Lorenzo

By 15 juillet 2017Mexique

Nous repartons de notre hôtel pourri d’Escarcega, contents de laisser derrière nous cet endroit décrépi ! Comme il n’y avait pas de possibilité de manger le matin, c’est au bord d’une route que l’on prendra un petit-déjeuner typique : tacos au bifetck pour Louis, sandwich à la tranche de porc pannée pour Arno, Mathilde et Etienne, et sandwich au ragout pour Anne. Je ne donne pas de noms, mais y en a qui ont été traumatisé(e) de devoir manger un sandwich au ragoût pour le petit-déjeuner !

C’est donc le ventre (bien) rempli que nous prenons la route en direction de la côte du golfe du Mexique. Nous devons en effet rejoindre notre prochaine escale, qui est dans un village côtier, et nous décidons de le rejoindre en passant par la route qui longe la mer sur plusieurs dizaines de kilomètres. En arrivant vers la côte, on remarque l’eau turquoise, mais aussi de nombreux bateaux de pêcheurs qui, avec leurs fanions et autres couleurs, offrent un spectacle très esthétique. Les pêcheurs du coin rigolent encore du gringo qui prenait des photos des bateaux, ça leur a semblé très loufoque.

Nous avions lu que la plage de San Lorenzo était très sympa. On programme notre GPS, et on arrive sur une jolie plage, bordée de cocotiers et de paillotes. On est en semaine, et on est… seuls !

On pose la voiture à l’ombre des arbres et tout le monde enfile les t-shirts (on a pas eu le temps de mettre de la crème solaire et ça cogne très très fort !) et on saute dans l’eau. On a quitté l’océan depuis bientôt un mois et tout le monde est heureux de pouvoir de nouveau jouer dans l’eau bleue. Etienne en particulier !

L’endroit est magnifique, l’eau est très belle, le sable est blanc, et il n’y a personne !

On sort les jeux des enfants, qui passeront un bon moment à jouer sur le sable ou dans l’eau.

Le soleil tape si fort que malgré les t-shirts et les casquettes, on doit protéger le visage des petits avec la crème au zinc, véritable écran total.

Toute la famille restera ainsi durant près de trois heures à jouer et à rigoler dans l’eau bleue. Magnifique moment, un peu magique !

Une fois sortis de l’eau, nous mettons à profit les enseignements de Phirmin à Maupiti, nous faisons un feu pour éloigner les moustiques, et nous trouvons deux noix de coco fraîches que nous débourrons et que nous cassons (avec la main SVP…). Petite boisson et petit en-cas bienvenus pour tout le monde. On commençait à avoir faim!

Puis nous faisons sécher quelques minutes nos affaires au soleil, on se rhabille et on file… Alors qu’on est en train de partir, Louis remarque un beau specimen de gros lézard qui se dore la pilule au soleil… On le dérange avec nos photos, il file de cacher sous une dalle de béton.

C’était vraiment le pied total de retrouver l’élément marin après plusieurs semaines dans de si belles conditions. La visite n’aura duré que quelques heures, mais l’endroit était vraiment magique ! Un must !

3 Comments

  • Vanessa dit :

    Quelle merveille vous avez trouvé là! Ça valait la peine de forcer un peu pour le sandwich ragoût

  • devanthery dit :

    Ben dis donc le soleil a vraiment l’air de cogner fort….j’ai mis de la crème solaire aussi pour vous lire !!!!

  • Sarah dit :

    C ‘est quoi la crème au zinc j’en veux aussi pour Marseille lol magnifiqueeeeeeeeee photo et dire que moi je dois me contenter du lac Léman Perroy beach , Si vous avez une solution pour éloigner les mouches ????? je suis preneuse mdr bizzz

Leave a Reply to Vanessa Cancel Reply