Les vieilles voitures à Cuba

By 31 juillet 2017Cuba

Véritable symbole de l’île, les vieilles voitures US des rues de Cuba nous ont beaucoup surpris  à notre arrivée sur l’île. Nous pensions pouvoir en trouver quelques-unes si nous étions chanceux, et nous pensions qu’elles n’existaient que par pure nostalgie et pour l’image « touristique » que cela dégage, mais il n’en est rien. Ces voitures représentent en effet près d’un tiers de toutes les voitures roulant à ce jour sur l’île ! Autant dire que l’on se rend bien vite compte qu’il n’est pas nécessaire de dégainer son appareil photo à chaque fois que l’on en croise une, cela n’a ici rien d’extraordinaire !

Pour bien comprendre comment les Cubains en sont arrivés à cette situation, un bref rappel historique est nécessaire. Alors que Fidel Castro est au pouvoir depuis quelques années, il exproprie et nationalise toute une série d’entreprises américaines implantées sur l’île, en conséquence de quoi le blocus est instauré par les USA. Fidel Castro décide qu’il est permis de conserver sa voiture si on en a une, qu’elle soit américaine ou non. Les trente années suivantes, de nombreuses voitures du bloc soviétiques arriveront sur l’île, Cuba étant un fidèle allié de l’ancienne URSS qui se charge, en retour, de lui fournir ce dont elle a besoin. On trouve donc de nombreuses petites fiat 126, petites et économiques, connues ici sous le nom de Fiat Polsky car la production de cette voiture a continué en Pologne bien après la fermeture des usines italiennes.

Les Maluch et Lada sont aussi très nombreuses, certainement près de 40% des voitures en circulation. Dès 1990 et la chute de l’empire soviétique, l’importation de véhicules des pays de l’Est cesse. A ce jour, de très hautes taxes grèvent n’importe quelle importation de voiture sur l’île, permettant au gouvernement de gérer à son gré le nombre automobile de l’île (officiellement à cause du peu de pétrole disponible, Cuba étant uniquement approvisionné depuis le Venezuela).

Nous trouvons donc aujourd’hui sur l’île un tiers de vieilles voitures US datant d’avant 1962, des voitures soviétiques d’avant 1990, et le reste de voitures « récentes » européennes, koréennes, chinoises… Et à côté de cela, un nombre incalculable de chevaux, de charrettes, de vélos…

Le prix d’une voiture « récente » (Peugeot 405 break ou kia citadine) avec une brouette de kilomètres au compteur (plus de 200’000) : plus de 40’000 chf !  Une voiture citadine neuve : de 70’000 à 120’000 chf ! Et une ancienne américaine : 15’000 chf (car là, il n’y a pas de taxe d’importation que le gouvernement applique à outrance sur les voitures neuves). Sachant qu’un dentiste (payé par l’état) gagne ici 20 chf / mois et qu’un instituteur gagne 32 chf / mois, on comprend que les Cubains ont appris à bricoler et à réussir à faire rouler leurs vieilles voitures US jusqu’à maintenant.

Bien souvent (la plupart du temps d’ailleurs) les mécaniques ne sont plus d’origine et sont remplacées par des moteurs, boîtes à vitesses, direction, freins d’autres voitures. Ces vieilles voitures US sont rafistolées de partout et font plein de bruits bizarres; on a l’impression parfois que c’est la peinture qui tient la carrosserie. C’est impressionnant.

Il semble que si l’importation des voitures est hautement taxée, les pièces sont, elles, plus faciles à importer dans le pays car moins onéreuses et donc moins taxées. Un véritable marché est organisé, savamment orchestré par le gouvernement, qui ouvre ou ferme les vannes des importations de véhicules et des pièces.

Voilà donc maintenant que nous savons tout cela, nous comprenons pourquoi nous rencontrons tant de belles voitures US partout sur l’île. Nous pensions que cela n’existait que pour le fun et la nostalgie, au final c’est une nécessité pour ce peuple, le seul moyen de se déplacer si on veut quelque chose de plus rapide que le cheval ou le vélo.

En tant que touristes, qui ne pouvons pas vraiment influencer en quoi que ce soit cette situation, nous devons avouer qu’on a adoré les voir et les photographier.

2 Comments

  • Eric dit :

    Juste fabuleux et merci pour ce grand éclaircissement véhiculer cubain… bey bonne

  • Daniel dit :

    génial .. belles vieilles caisses, pleins de couleurs et des gens accueillants .. si çà c’est pas d’la pub gratos, ch’ais pas c’que c’est ?! 😛

Leave a Reply