Pour continuer (un peu…) le voyage !

By 31 août 2017Suisse

Durant notre année de voyage, nous avons acquis la certitude que nous ne pourrions pas retourner en Suisse et se réinstaller confortablement sans laisser une grande place au voyage, malgré les agendas familiaux très chargés auxquels on a en général droit avec trois enfants ! Nous avions beaucoup apprécié nos expériences en bus aménagé, mais plus encore en camping car. Si l’espace est dans certaines conditions un peu réduit dans un tel véhicule, on y trouve tout de même tout le confort dont on peut rêver lorsque l’on voyage : premièrement et c’est certainement le point le plus important, une certaine sécurité quant à la l’endroit où on va passer la nuit. Si on ne sait pas exactement où, on sait avec certitude que chacun aura un lit confortable (plus ou moins…). Ne reste qu’à trouver l’emplacement pour passer la nuit, mais c’est certainement moins compliqué que de chercher un hôtel pour 5 personnes dans certains coins du monde. On  trouve aussi de quoi cuisiner et des armoires remplies d’aliments, un chauffage, des toilettes, bref, l’essentiel pour pouvoir rapidement et dans un certain confort bouger en famille.

Nous avons donc commencé à regarder les sites de petites annonces suisses pour se faire une idée du genre de véhicule que l’on pourrait avoir pour une somme modique. Il ne nous reste pas grand chose niveau budget, mais on a par contre du temps et de l’énergie pour retaper un vieux camping-car durant l’hiver ! Et comme on n’est pas pressés, on se laisse cliquer sur diverses annonces sans réel intérêt mais pour se rendre compte du marché.

Au bout d’une petite semaine, nous tombons sur une annonce particulièrement mal fagotée mais qui semble être une belle affaire : pour moins de 4’000 chf, un camping-car prévu pour 8 est à vendre en région lausannoise. La dernière expertise date de deux ans en arrière, mais le kilométrage depuis le dernier contrôle est très faible. On appelle et on apprend que le camping-car était la propriété d’un mécanicien. Un rapide aller-retour sur Lausanne nous permet de découvrir un camping-car assez ancien (1992) et extérieurement assez laid, mais qui semble techniquement et mécaniquement très bien entretenu (dernière expertise passée sans soucis, pneus neufs, freins nickel…).

Il est à l’intérieur d’une fraîcheur surprenante! En effet, en Suisse lorsque l’on s’intéresse aux camping-cars à quelques milliers de francs, ils sont très souvent dans un pitoyable état tant mécanique qu’à l’intérieur de la cellule. Ce n’est pas du tout le cas ici, tout est en bon état. De plus, l’aménagement de la cellule permet d’avoir 5 couchages de bonne taille : deux dînettes qui se transforment en lit (1 double à l’avant et 1 simple à l’arrière).

Une cuisine avec évier, eau chaude, 3 feux et un frigo / freezer,

une capucine avec un couchage de 140 x 200,

une salle de bains avec WC, lavabo et douche, dans un état irréprochable !

Bien que cela arrive bien plus vite que prévu, nous pensons que nous ne prenons pas de grand risques à acheter ce véhicule. Même si nous devions découvrir des défauts cachés, nous pourrons certainement le réparer à moindre frais et avoir un véhicule fiable, spacieux et avec un intérieur nickel pour un coût très bas. Nous sommes aussi mis en confiance par tous les bricolages faits par l’ancien propriétaire, qui sont autant de preuves de l’excellent entretien que ce dernier faisait à son camping-car. Nous versons donc un acompte et revenons quelques jours plus tard chercher notre nouveau complice de voyage !

Le retour se fait sans aucun problème, sur routes de campagne et sur autoroute. 120 km/h quand on pousse le moteur TDI (bof bof…), 100 à 110 en vitesse de croisière, et 95 à 100 pour rouler pépère et économique. La mécanique semble nickel et nous faisons le trajet sans mauvaise surprise.

Nous profitons de notre cuisine et de nos tables pour faire une arrêt pique nique sur les hauts du Léman.

Puis nous posons notre nouveau destrier devant la maison, où il stationnera jusqu’à l’hiver.

Le samedi suivant, impatients de tester la bête, toute la famille a pris ses duvets et pyjamas et on a filé à quelques minutes de chez nous, dans une forêt de pins, pour passer une nuit test en famille dans le camping-car.

Nous sommes partis tard car nous avions un pique-nique avec des amis prévu avant, et nous nous sommes donc installés de nuit. Un peu penchés malgré les cales (de jour ça aurait certainement été plus facile à se mettre de niveau…), on a tous pu s’installer et trouver une place pour la nuit. Arno et Mathilde ensemble, sur la grande dînette transformée en lit double,

et Louis à l’arrière, sur la petite dînette, elle aussi abaissée en un grand lit simple. Les parents eux ont testé la capucine, en essayant de ne pas rouler par terre vu l’inclinaison du véhicule…

La nuit a été un peu mouvementée, comme toujours lorsque l’on découvre un nouvel endroit où on va passer des nuits, mais globalement les couchages et l’expérience ont été très positifs. Nous avons de plus, au réveil, bénéficié d’un magnifique levé de soleil au-dessus des montagnes, c’était magique !

Nous voilà donc parés pour de nouvelles aventures, le plus dur maintenant sera de libérer assez de temps pour bouger… On a le camping-car, on a la motivation… il ne reste qu’à trouver des week-ends de libres !

 

9 Comments

  • Marie-Laure dit :

    Bien joué les amis!!! la vie nous apporte plein de surprise …

    Vivement les week-end de vadrouille!!!

  • devanthery dit :

    ah ca c mon rêve….cool vous avez bien fait….faudra que je le voie à l’occasion…

  • Sophie L. dit :

    Génial, quelle affaire !!!
    Troooop bien !!

  • RICARDA dit :

    Excellent. Je me réjouis de la suite des aventures avec …., en fait vous allez le baptiser à quel nom votre camping car? Tintin?

  • Excellent! Ca fait plaisir de voir qu’on n’est pas pret de vous arreter, les Pfyffer! Vivement vos prochaines aventures! Des bises 🙂

  • De Rancourt dit :

    Hello les Road tripers ! Si votre caravane vous mène jusqu’à lyon on serait ravi de vous voir !
    À très bientôt
    Les rancourt

  • Vanessa dit :

    Vous êtes géniaux! Ah quand on a goûté au voyage difficile de s’arrêter! En voilà une bonne solution! Ce sera pimp my caravane cet hiver
    Bon sur ce coup là on va pas vous suivre Faudra qu’on trouve une autre solution
    Et bravo pour votre 1ère nuit, j’imagine trop les voisins vous voir partir avec votre caravane pour se parquer quelques km plus loin

  • Sarah Devanthery dit :

    Ahhhhh quand on a le virus des voyages on peut plus s’en passer n’est ce pas …… notre jardin est trop petit pour accueillir votre caravane par contre il y a le champ du paysan à coté mais attention les odeurs du purrain lol vous pouvez toujours venir nous rendre visite on est pas loin Villars Bozon un we ????? et si jamais il y a les chambres d’amis dispo……. pour plus de confort mdr bizzzz

  • Yannick dit :

    Excellent, les Pfyffer.
    Vous me mettez toujours un large sourire, en lisant vos aventures.
    Génial !!

Leave a Reply