Le vol Johanesbourg – Singapour – Hanoi

Pour notre départ de l’Afrique, nous sommes allés à l’aéroport de Johannesburg. Nous avions un premier vol vers Singapour, puis 6 heures d’escale, puis un deuxième vol vers Hanoi. Nous avons donc demandé à ce que les sacs soient directement envoyés jusqu’à Hanoi sans que nous ayons à les réenregistrer durant l’escale. Cela a pris du temps, beaucoup de temps (près de 45 minutes) mais nous avons vu filer nos sacs avec un beau billet “Hanoi” collé dessus, et surtout sans l’assurance de les retrouver le lendemain à destination (vu tout ce qui s’était passé durant les fameuses 45 minutes…).

dsc_0007.jpg

Ah il y a aussi eu un moment sympa où on nous demandait, pour une question de visas, un billet de sortie du Vietnam, que nous n’avions bien entendu pas ! Bref, quelques discussions plus tard (heu… bien plus tard…), nous avions nos billets d’avion, nos bagages étaient en route et on a pu monter dans l’avion.

dsc_0010.jpg

Cette fois nous volions sur l’airbus A350 de Singapore Airlines, et on peut dire que le “entertainment center” a bien plu aux enfants (et aux parents aussi…). Côté bouffe, rien de spécial, ah si cette fois c’était pas le “beef or chicken” mais “chicken or fish”…

dsc_0013.jpg

ça fait rêver n’est-ce pas… ?

Magie des fuseaux horaires, on s’est envolés à 13h35, et 10h35 plus tard on s’est posés à Singapour, il était 06h10 ! Comme sans ces fuseaux horaires, il aurait été minuit dix, autant dire que personne (sauf Mathilde la maligne) n’a dormi durant ce vol. Oh, on a bien essayé, Louis s’est mis couché aux pieds de 3 sièges et Arno s’est allongé sur les assises, à peine étaient-ils installés qu’on a eu droit à l’hotesse qui demandait de déplacer Louis… On a donc laissé tomber, chacun pour soi (avec des brouettes de menaces pour qui serait trop pénible le lendemain s’il ne dormait pas bien entendu). On est arrivés donc bien fatigués à Singapour et on devait attendre 6 heures notre prochain vol. dsc_0016.jpg

On s’est posés dans un salon de l’aéroport, enfin un coin pour se reposer… et tout le monde s’est endormi

dsc_0018.jpg

dsc_0020.jpg

Louis à droite, les autres à gauche…

dsc_0017.jpg

Il n’y a personne sur le canapé car à part ressembler à une vague position assise-couché on y était très très mal installé. Les moquettes étaient par contre très confortables, on était là comme des vrais romanos, ah la belle vie !!!

On s’est ensuite régalés de sushis vietnam-large-40

puis on a encore perdu du temps à flâner dans les boutiques des différents terminaux de l’aéroport. On s’est dirigés ensuite à l’embarquement pour notre vol deHanoi, et bon déjà on est arrivés à la bourre car la porte d’embarquement était à perpet et on a du prendre 2 skytrains pour y aller, pourtant on a glandé durant 6 heures à rien faire… bref mais donc on a appris qu’on aurait du aller s’annoncer je ne sais où pour confirmer que les 2 gros sacs bleus étaient à nous. Finalement quand tout cela était réglé, on a eu à nouveau droit à la question du billet de sortie du pays ! Là aussi, on a palabré quelques minutes, puis on a tout de même pu embarquer en brandissant notre itinéraire “tour du monde”. Ouf, c’était chaud et un moment j’ai bien cru qu’on ne serait pas Hanoi le soir même !

Le vol de 3h s’est déroulé sans encombres, on a pu avoir notre “Visa on arrival” à l’arrivée comme prévu (pour les extra  200$ qu’on a eu à payer c’est un minimum…) puis on a retrouvé nos sacs youhouhouuuuuuuuuuuu et un taxi nous attendait comme convenu. Il nous a emmené au centre de Hanoi (compter 50 minutes de route, dont 45 avec le klaxon activé…. stressant !!)
dsc_0025.jpg

dsc_0027.jpg

Voilà donc un vol très fatiguant, une nuit sans dormir, quelques minutes de sieste dans un hall d’aéroport, et surtout passer del’Afrique à l’Asie, on était contents de trouver notre hotel pour aller se ranger  !!

Nous voilà donc en Asie, prêts à découvrir un nouveau continent !!!

(4 commentaires)

  1. La magie des aéroports !
    Bonne continuation et régalez nous avec votre voyage. On a l’impression de repartir (ou de pas être rentrés !)

  2. Je me demande quand même qu’est ce qu’il y a dans ces baluchons bleus… on pourrait penser que ce sont vos enfants… mmmh…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.