On arrive aux Îles Marquises

Après plusieurs hésitations, nous avons finalement décidé de nous offrir une virée aux îles Marquises pour notre dernière semaine en Polynésie. L’archipel des Marquises est à 1600km au nord de Tahiti, et il nous faut 3h30 de vol pour rejoindre Hiva Oa, l’île que nous avons choisi de visiter.

En passant, notre avion survolé l’archipel des Tuamotu. Les îles y sont en fait des atolls, c’est à dire des récifs annuaires qui ne renferment pas de terre (pas de montagne, pas d’île à l’intérieur) mais uniquement un lagon. Vu d’avion, cela ressemble à un fin ruban de sable en forme d’anneau (qui fait réfléchir d’ailleurs à la fragilité de la vie sur terre…). Et dire qu’il y a des gens qui habitent là-dessus!…

 

Puis nous arrivons aux Marquises. Premier contact visuel avec Hiva Oa depuis l’avion. Nous avons choisi de visiter cette île car c’est ici que Gaugin puis Jacques Brel ont coulé des jours heureux et nous étions curieux de voir à quoi pouvait bien ressembler leur paradis.

On remarque tout de suite que l’île n’a rien à voir avec les Iles-Sous-le-Vent que nous avons visitées depuis presque deux mois. Ici pas de récif, pas de lagon, simplement l’île montagneuse tombant directement dans l’océan. Le relief côtier est très escarpé et les montagnes sont nombreuses et hautes (cela a été l’occasion de faire aux enfants un cours de géologie sur la formation des îles hautes et des atolls…). Nous sommes dans un tout autre paysage polynésien, plus rude et montagnard, et nous sommes tout contents d’aller découvrir cela (peut-être à cause de nos racines valaisannes?).

Nous arrivons à l’aéroport, tout petit et simple, comme nous en avons déjà vu depuis presque deux mois…

Nous avons rendez-vous avec Tui, le monsieur qui s’occupe de notre Airbnb, et qui nous attend avec des colliers de fleurs (trooop sympa!). Tui, c’est un géant comme Hagrid, on se sent tout tout petit lorsqu’on est à côté de lui!

Il nous fait visiter la ville de Atuona, et nous emmène au snack, car on a bougrement faim!

Puis il nous aide à trouver une voiture de location. Après plusieurs tentatives échouées auprès des différents loueurs de l’île, nous atterrissons dans un hangar perdu, où un pick-up un peu pourri mais super sympa nous attendait… Étienne a négocié notre location comme un chef (des mois d’Asie Ça aide!).

Tui nous emmène dans notre petite maison que nous avons louée pour une semaine.

C’est très joli avec une super vue sur la mer, dont on ne se lasse pas!

A l’intérieur, cuisine, salon, chambres à coucher, tout y est pour passer une chouette semaine! C’est la classe.

Et surtout une super terrasse pour jouer, manger, faire l’école, danser, etc.

Les enfants sont tout contents de cette jolie maison et ils sortent vite leurs jouets pour les répandre à peu près partout comme d’hab… Des bases de policier dans le plateau de fruits, des Starwars dans le salon, des Lego friends sur la table, sous la table et sous les coussins des canapés…

Ah, et aussi, bien évidemment le parking de voitures sous la table de la terrasse…

Bref nous voilà arrivés et installés à Hiva Oa!

Seul bémol: les interstices entre les planches de la terrasse qui laisse passer les petites pièces playmobil………

4 Comments

  • sophia dit :

    Et les petite bébêtes, elles passent aussi dans les interstices du plancher ??? Vous n’en parlez pas beaucoup des insectes à 8 pates sur vos îles paradisiaques 😉 😉 Comme d’hab enjoy 😉

    • les Pfyffer dit :

      Franchement, quasiment aucune bébête rencontrée durant notre voyage ! On fera peut-être un article là dessus mais promis, moins de bêtes que quand on va au mayen !

  • Ariane Guignard dit :

    Faut voir le bon côté des choses. Si les playmobil se font la malle, les sacs seront moins lourds par la suite

Leave a Reply