Notre séjour à La Fortuna, à la Pineapple House

By 11 juin 2017Costa Rica

Depuis la péninsule de Nicoya, nous remontons vers le nord pour voir le majestueux volcan Arenal à La Fortuna. On trouve une petite maison à louer, perdue dans la verdure, qui s’apparente un peu à nos chalets de montagne. On aime bien.

A l’avant un pavillon avec table et hamac pour profiter de l’extérieur et à l’arrière, une maison en bois avec trois chambres, une cuisine et un salon. C’est assez rustique et joli; on l’aime bien notre petite maison de la jungle.

Autour de la maison, on nous avait dit qu’il fallait regarder dans les arbres car on pouvait y voir des toucans. Un matin, Louis est arrivé en courant, ils étaient là! Il prend l’appareil photo et va vite immortaliser ce moment! Le problème, c’est que les toucans restent très haut perchés dans les arbres et toutes les photos que l’on tente de faire sont à contre-jour. Pas grave, on laisse tomber les photos et on s’en met plein les yeux! Incroyable de voir ces oiseaux en liberté!

Puis, nous partons avec Wil, le gérant, faire le tour de la propriété. Notre Pineapple House se situe en effet dans une immense propriété sur laquelle on trouve une cascade, une rivière, et plusieurs endroits pour se baigner. On avait envie d’aller voir Ça. Wil nous donne à tous un bâton pour marcher et nous voilà partis!

Il s’arrête devant beaucoup d’arbres et de plantes pour nous les montrer (cacao, citronnelle, cannelle, coriandre, menthe fraîche, et bien sûr les classiques mangues, ananas, noix de coco, etc.). C’est très intéressant et génial de goûter ou de sentir tout ça.

Nous arrivons à la rivière, nous passons dans une gorge assez serrée pour atteindre une petite cascade! C’est trop drôle, on se fait masser le crâne lorsqu’on met la tête dessous.

Puis nous continuons la balade, les pieds directement dans la rivière. C’est marrant, Ça glisse, on s’accroche et surtout on doit bien serrer les orteils pour tenter de retenir nos tongues!

Étienne trouve une petite grenouille et prend du temps pour faire des photos de la jolie créature pleine de couleurs.

Pendant ce temps, Wil avait donné aux enfants et à Anne de la boue thermale que l’on trouve à l’état naturel non loin de là. En douce, tout le monde s’en tartine le visage et arrive à pas de loup vers Étienne toujours concentré sur sa grenouille, et “BOUH!”. Il s’en suit un grand “HAAAAA” du pauvre Étienne qui a eu peur en voyant toute la troupe grimée…

Il n’en fallait pas plus, deux secondes plus tard, c’est Étienne qui était recouvert de boue et qui faisait le pitre…

Puis baignade dans l’eau de la rivière et surtout rinçage de boue…

Nous continuons la balade jusqu’à une vraie piscine, dans laquelle nous nous baignons encore une fois (on peut remarquer ici que nous avons une très belle peau douce grâce à la boue…)!

Après cette jolie balade, nous prenons la voiture pour aller voir le volcan Arenal. Nous avons de la chance, nous arrivons à prendre quelques photos sans trop de nuages encombrants. C’est vraiment majestueux; un vrai volcan comme on peut les dessiner quand on est petit!

A La Fortuna, grâce au volcan Arenal, il y a plein de bains thermaux, comme Saillon ou Loèche, qui utilisent les sources d’eau chaude. On avait appris qu’au pied du volcan, au bord de la route, on pouvait aussi accéder à ces sources mais gratuitement! Curieux, nous sommes allés voir. Et effectivement, dans un virage en contrebas, nous avons trouvé la source.

Comme on nous avait prévenus de ne rien prendre comme affaires avec nous pour la baignade, nous sommes sortis de la voiture en maillots de bain, nous avons couru sur la route, puis nous nous sommes jetés dans l’eau chaude pour notre plus grand plaisir. Il nous a plu des cordes sur la tête, mais nous étions très bien installés (et déjà mouillés…).

Au retour, nous avons refait le même exercice, la course en maillots de bain sur la route, puis nous nous sommes changés dans la voiture. Direction notre petite maison de la jungle, mais la route était bloquée à cause d’un arbre tombé durant l’orage.

Au lieu d’attendre dans le bouchon, nous nous installons dans un joli café. Ce sera chocolat chaud pour Anne et les enfants, et café pour Etienne. Le serveur du bistrot était très enthousiaste pour nous montrer les différentes étapes pour la réalisation d’un bon café costaricain. Il parlait tout en espagnol et tellement viiiite que l’on riait presque, mais c’était très intéressant quand même. Nous avons donc goûter le café, qui était excellent; un peu trop dilué dans l’eau pour nos papilles habituées aux ristrettos et aux expressos…

Puis le serveur nous apprend que la situation sur la route est rétablie, alors nous rentrons dans notre petite maison de la jungle. Nous nous sommes baignés quatre fois aujourd’hui, et à chaque fois dans des endroits différents: une cascade, une rivière, une piscine et une source chaude! Trop rigolo!

3 Comments

  • devanthery dit :

    cool…..c vrai vous avez l’air bcp plus jeune après c bains de boue….

  • Sarah dit :

    Une belle famille une superbe maison dans la jungle de belles photos que demander de plus ……. ça nous fait trop envie tout cela……. Pis nous Saillon Lavey Loeche Ovronnaz etc c’est pas gratuit lol pauvre de nous …………. bisous

Leave a Reply