L’île d’Ometepe

Voici quelques scènes de vie, banales sur l’île d’Ometepe, et qui pourtant nous ont semblé tellement exotiques…

L’arrivée sur l’île, déjà, en impose : elle est en effet principalement constituée de deux volcans, le Conception (actif) et le Maderas (éteint), culminant respectivement à 1700 et 1400 mètres d’altitude. Posés au milieu du lac Nicaragua, ça en jette !!!

Une fois au port, on voit les cabanes de pêcheurs et les pêcheurs lancer leur filet rond :

Les pois et autres céréales qui sèchent sur des bâches, posées sur la route.

Et les fameux school bus américains, recyclés ici en bus de transport, souvent customisés à grand coups de stickers…

Et ceux qui ne vont pas en bus vont en vélo !

Nous avons aussi découvert que les habitants de l’île élèvent souvent leur cochon, on en voit de très nombreux le long des routes, qui fouillent dans les herbes de quoi manger :

Nous avons aussi été surpris par le nombre de personnes à cheval. Ce mode de transport est encore largement utilisé sur l’île, et il est courant de voir des hommes, des femmes ou des enfants à cheval sur la route.

Notre séjour sur l’île nous a aussi permis de découvrir de magnifiques oiseaux et de les approcher de près : des caracara huppés,

des vautours aura (urubus à tête rouge)

ainsi que les magnifiques geais bleus, au long plumage gracieux.

Nous entendrons et verrons aussi les singes hurleurs, bien calmes lorsqu’on les a vus (ça nous change des cris tôt le matin à San Juan del Sur!).

Nous avons aussi apprécié les nombreuses couleurs qui égaient la vie de tous les jours de l’île : on trouvait très souvent des parcs de jeux pour enfants très colorés (les parcs de jeux, pas les enfants…), des drapeaux,

mais surtout les maisonnettes qui étaient quasiment toutes colorées, donnant ainsi une ambiance toute particulière à cette île.

Vous l’aurez compris, on a adoré cet endroit. Baignant dans l’authenticité, avec des habitants si gentils, cela aura été le coup de coeur, comme beaucoup d’autres voyageurs, de notre périple au Nicaragua.

 

(4 commentaires)

  1. Trop jolis les singes , les oiseaux , et le petit bonhomme sur son vélo quel beau voyage je suis jalouse…… Bon je m’en vais sur ma playa del Perroy lol bizzz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.