Notre arrivée à Mexico City

By 27 juin 2017Mexique

Après avoir finalement réussi à embarquer pour San José puis pour Mexico City (non sans peine…), nous avons fait un vol de nuit paisible, avec un avion à moitié plein qui nous a permis de trouver une rangée de 3 sièges libres pour chacun, ce qui est vraiment un confort incroyable en avion ! On a tous réussi à dormir quelques petites heures, les hôtesses ne sont jamais intervenues pour nous demander de nous attacher !

Après plus de deux heures dans le noir total, on a remarqué une luminosité de plus en plus importante qui venait des hublots… On était en train d’arriver au dessus de Mexico City, et même à 2h25, en plein milieu de la nuit, la luminosité était impressionnante…

Le plus fou, c’est que l’avion a volé pendant bien plus de 10 minutes au-dessus de cette masse illuminée. Cela nous jetait au visage la taille incroyable de cette méga cité, la deuxième plus importante du monde (derrière New York d’après Wikipedia) avec ses 8 millions d’habitants (pour la cité) et 20 millions si on compte les banlieues. Le survol était interminable, et on se demandait en regardant dehors comment on allait pouvoir sortir par voie terrestre de ce monstre.

C’est donc presque apeurés que nous avons posé, à l’heure prévue, dans la capitale mexicaine. Immigration, récupération de nos bagages, puis douane, et nous voilà dans le terminal d’arrivée à 3h45. Nous cherchons l’hôtel Hilton qui est à l’intérieur de l’aéroport (c’était la seule solution pour nous en arrivant à cette heure de la nuit). Renseignements pris chez une vigile de l’aéroport, l’hôtel se trouve tout au bout du terminal, à la porte 9. On traîne nos sacs sur le dos (il y a des porteurs mais pas de trolleys ici) jusqu’au bout du terminal, qui fait bien 300 mètres, pour se faire dire, après demande auprès d’un autre vigile, que le Hilton n’est pas du tout là, il est devant la porte 1 (celle devant laquelle nous étions arrivés…). A cette heure de la nuit, et avec les problèmes déjà rencontrés lors du check-in, cette nouvelle plombe l’ambiance !

Anne trouve finalement notre hôtel, qui était juste en haut d’un escalator à … 10 mètres maximum de l’endroit où on avait interrogé la première vigile !

Le Hilton, c’est cher, mais si bien placé et avec le service haut de gamme qui va avec, ça relativise le prix ! On trouve une réception ouverte avec portier, concierge et réceptionniste à 04h15. On est guidés à notre chambre, et tout le monde file aux plumes pour une nuit qui ne devrait pas se terminer avant 10h30 (consigne données à nos lève-tôt !)… Les matelas sont confortables, les duvets sont moelleux, tout le monde est aux anges. Ça ne devrait pas être trop dur de faire la grasse mat’!

Consigne respectée, tout le monde a bien dormi sans être dérangés par les avions ou la circulation, top ! Vers 10h45, toute la famille déboule dans la salle de petit-déjeuner et découvre un petit mais superbe buffet ! Sucré, salé, expresso, jus de fruit, tout le monde y trouve son compte ! On est tous trop contents!

Là aussi, nous ne regrettons finalement pas la dépense, car on fait un superbe brunch et on ne quitte la table qu’à 12h00, parés à tenir toute l’après-midi sans devoir chercher un restaurant (ce qui n’est pas gagné avec les filles de la famille 😉 !!).

Nous profitons de notre “late check-out” pour trouver un endroit où passer les jours suivants à Mexico City. Nous n’avons en effet encore pas d’hébergement planifié. Pendant que les enfants jouent, les parents trouvent un airBnB en plein centre ville qui semble parfait ! On commande un taxi Uber et on s’y rend vers 15h00. On découvre l’appartement, relativement petit mais l’un des mieux aménagé de tous ceux que l’on a pu louer durant notre voyage. 2 chambres, un salon / cuisine, une sdb qui communique sur les 2 chambres, l’endroit est parfait pour y passer les trois prochaines nuits.

Il faut bien peu de temps aux enfants pour prendre possession des lieux !

Et nous terminons notre première soirée à Mexico City autour d’un bon plat de spaghetti, la seule chose “hors tortillas et pois bouillis” que nous avons trouvée dans le petit shop du coin

Dès demain, on part à la découverte de la ville !

8 Comments

Leave a Reply